English version

Les Directions Interdépartementales des Routes (DIR)

Les onze Directions Interdépartementales des Routes (DIR) ont en charge la construction et l’entretien du réseau routier national non concédé (autoroutes et routes nationales).

Principes

La loi de décentralisation du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales recentre l’activité d’opérateur routier de l’État sur le réseau structurant du territoire français. L’État garde ainsi en gestion un réseau de 20 000 km de voies dont 11 800 km non concédés.

La gestion de ce réseau à l’échelle départementale étant devenue inadaptée, les anciennes directions départementales de l’Équipement (DDE) sont remplacées par onze directions interdépartementales des routes (DIR). Les routes communales et départementales sont, elles, gérées par les services techniques des communes et des départements.

Les DIR ont été créées par Décret du 16 mars 2006 (format PDF - 48.9 ko).

Missions des directions interdépartementales des routes

Les DIR sont responsables de l’entretien et de l’exploitation du réseau routier non concédé dans une logique d’amélioration de la sécurité et des services aux usagers.

Exploitation  : surveillance du réseau, gestion du trafic, information des usagers, interventions sur accidents, viabilité du réseau (en particulier en période hivernale). Au sein des DIR, les Centres d’Ingénierie et de Gestion du Trafic (CIGT) sont responsables de la gestion du trafic, depuis les études d’ingénierie et de gestion jusqu’à leur mise en œuvre opérationnelle : surveillance des conditions de circulation ; activation et mise en œuvre des mesures ; interventions sur incidents ou accidents ; information routière aux usagers.

Entretien  : entretien quotidien des chaussées et de leurs dépendances (accotements, fossés, plantations...), des aires de service, des ouvrages d’art (ponts, viaducs, tunnels...), des équipements de la route (signalisation verticale et horizontale, dispositifs de retenue, dispositifs de surveillance).

Gestion du domaine public  : autorisations et conditions d’occupation, relations avec les riverains.

Études de projets routiers neufs  : les DIR réalisent également, à la demande des 21 services régionaux de maîtrise d’ouvrage (SMO) [1], les études de projets routiers neufs de l’État et assurent le pilotage des chantiers jusqu’à la réception et la remise des ouvrages à l’exploitant..

[1] *Les services régionaux de maîtrise d’ouvrage (SMO), sont positionnés au sein des directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL). Ils ont également été créés en 2006.