English version

Focus

Presque tous les tunnels de plus de 300 mètres de longueur sont équipés d’un système de ventilation qui assure la qualité de l’air dans le tunnel en situation normale (ventilation sanitaire) ainsi que le désenfumage en cas d’incendie.


Ventilation

La ventilation des tunnels routiers répond à deux besoins principaux :

- maintenir une bonne qualité d’air à l’intérieur de l’ouvrage en diluant les polluants émis par les véhicules (ventilation sanitaire),

- contrôler et/ou extraire les fumées en cas d’incendie, car elles représentent le principal danger pour les usagers (désenfumage).

Il existe deux types de ventilation :

- longitudinale : ventilateurs accrochés en voûte,

- transversale : ventilateurs dans des puits débouchant sur l’extérieur.