English version

Connaissance du trafic

La connaissance des trafics est un élément essentiel en temps réel pour l’exploitation du réseau routier (et notamment pour alimenter les systèmes d’aide à la gestion du trafic) comme en temps différé pour éclairer les politiques publiques et disposer de statistiques sur le secteur. Citons par exemple l’utilisation des données de trafic pour :
- élaborer la politique de gestion, d’exploitation et d’entretien du réseau routier national
- suivre la politique des transports et notamment l’évolution du trafic routier et son impact environnemental
- optimiser l’utilisation des infrastructures existantes pour atteindre les objectifs affichés dans le Grenelle de l’Environnement et le Schéma National des Infrastructures de Transport
- élaborer et suivre les effets de la politique publique de réduction de l’insécurité routière
- élaborer les prévisions de trafic à court terme, à moyen terme (calendrier Bison Futé) ou à long terme avec l’alimentation des modèles de prévision de trafic pour l’évaluation ex-ante des projets d’infrastructures...

Les utilisateurs de ces données sont variés :
- en interne au ministère : Directions d’Administration Centrale, Directions Interdépartementales des Routes (DIR), Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, organismes du Réseau Scientifique et Technique...
- gestionnaires routiers hors Etat : Conseils départementaux, Métropoles...
- bureaux d’études...

Le système de recueil de données
La connaissance des trafics repose sur le Système d’Information Trafic (SIT) du ministère au sein duquel les DIR assurent le recueil des données et l’alimentation d’une base de données locale. Les bases locales sont ensuite agrégées pour constituer la base nationale des trafics. Le système de recueil de données est basé sur les stations Siredo qui équipent le réseau routier national. (cf. ci-contre) Avec l’émergence de nouveaux capteurs et équipements de mesure, l’enjeu aujourd’hui est l’enrichissement du système de recueil de données, tant en quantité qu’en qualité des mesures de trafic produites. (cf. article sur les capteurs ci-contre)

Les données recueillies et les indicateurs de trafic
Les principales données recueillies sont : le débit tous véhicules, le taux d’occupation et la vitesse moyenne tous véhicules. D’autres données plus détaillées peuvent également être recueillies selon le type d’équipement : on peut citer notamment la répartition des débits par classes de longueurs, de vitesses, de silhouettes, et de poids.

Différents indicateurs de trafic sont ensuite élaborés à partir des données de trafic, notamment le trafic moyen journalier annuel (MJA), le trafic moyen journalier mensuel (MJM), et la part du trafic lourd (%PL).

Pages associées

Capteurs


Produits & Services


Entreprises - Industriels


Principales normes et référentiel des STI