English version

Focus

Stratégies de gestion dynamique du trafic, traitement préférentiel des TC, gestion dans les zones de travaux, PMV


Gestion de la demande

Sur les autoroutes comme sur les voies rapides urbaines, dès lors que le trafic s’intensifie, et pour éviter la formation des congestions, les gestionnaires actionnent un ensemble de mesures visant à équilibrer l’offre (capacité de l’infrastructure à écouler le trafic) avec la demande de trafic. Pour cela, les PC circulation disposent de stratégies et moyens basés en grande partie sur les STI.

Première famille de mesures, l’affectation variable des voies agit sur le nombre de voies ouvertes à la circulation, soit de manière temporaire (par ex. utilisation de la bande d’arrêt d’urgence aux heures de pointe, voie dédiée aux taxis et transports collectifs...), soit de manière alternée selon la période de la journée (par ex. la voie réversible sur le pont de St-Nazaire). Les voies réservées au covoiturage, payantes ou non selon le nombre d’occupants du véhicule, offrent également une alternative efficace pour la réduction des bouchons.

Deuxième famille de mesures, le contrôle d’accès permet de gérer la demande au niveau des bretelles d’entrée sur l’infrastructure. Il s’opère au moyen de feux tricolores et l’ensemble du dispositif est supervisé par informatique en temps réel. Concrètement, le contrôle d’accès permet d’injecter de manière opportune les véhicules dans le flot de circulation, ceci afin d’éviter que des congestions se forment dans les zones d’insertion.

Troisième famille de mesures, sur les réseaux maillés (essentiellement en zone péri-urbaine), les gestionnaires fournissent aux usagers des conseils d’itinéraires assortis de temps de parcours. Cela permet d’équilibrer la demande de trafic sur l’ensemble du réseau et d’éviter de saturer un itinéraire déjà très chargé. Ces conseils sont prodigués via les panneaux à messages variables, les radios diffusant de l’information trafic ou encore sur Internet.

Les STI interviennent comme des moyens supports d’aide à la décision pour le déclenchement, le suivi des mesures et le pilotage des équipements à distance. Ils participent à l’information des usagers en temps réel au moyen, par exemple, des panneaux à messages variables et signaux diagrammatiques qui jalonnent leur itinéraire.

En milieu urbain, la gestion de la demande passe par le fonctionnement des carrefours à feux. À l’échelle d’une ville, des logiciels spécifiques permettent de gérer simultanément plusieurs milliers de carrefours, et d’en adapter les phases selon des stratégies pré-établies (par ex. modulation du trafic par les ondes vertes, priorité aux feux pour les transports collectifs.... ). Ces stratégies contribuent en particulier à fluidifier le trafic, à diminuer les émissions de polluants et à réduire le bruit en ville.