English version

Galerie

  • V-Lille (Photothèque TERRA - MEDDE)
  • Vélos Yélo à la Rochelle (Photothèque TERRA - MEDDE)

Liens externes

La brochure ministérielle sur Le développement des modes actifs. Le vélo. L’expertise française


Les nouveaux services vélos

STATIONNEMENT

- Aux abords des gares : Plusieurs collectivités ont développé ces dernières années des offres de stationnement innovantes en articulation avec les transports collectifs : parcs sécurisés et couverts, utilisation de la carte d’abonnement transports comme carte d’accès au local , modularité en fonction de l’évolution de la demande... Parfois, un service de location courte et longue durée vient compléter cette offre.

Certains de ces parcs portent le nom de « vélostation ».

Pour en savoir plus : http://www.voirie-pour-tous.info/Tr...

- Dans les logements collectifs : La loi Grenelle du 12 juillet 2010 introduit l’obligation de mettre en place dans les nouveaux logements un parc de stationnement vélo sécurisé là où du stationnement sécurisé est offert pour les voitures. Certains bailleurs sociaux ont anticipé sur les prochains décrets d’application de cette loi en proposant une offre de stationnement adaptée aux besoins des habitants.

LOCATION

-La location-prêt : Elle peut être de courte durée (une heure, une demi journée, une journée) ou de moyenne/longue durée (une semaine, un mois, un an). Le parc disponible peut comprendre quelques vélos électriques et des tandems pour élargir la clientèle intéressée. Le vélo doit être rendu là où il a été emprunté. Ce service est proposé par des vélocistes mais aussi par certaines « vélostations » et maisons du vélo (structures œuvrant pour promotion de l’usage du vélo).

- Un cas particulier de location : le Vélo en Libre Service (VLS) : Le VLS a connu un essor important ces dernières années. C’est souvent un système de location automatisée de très courte durée comprenant des stations maillant plus ou moins finement le territoire. Les modalités de fonctionnement des services de VLS sont généralement assez proches : l’usager peut emprunter et reposer le vélo dans des stations en libre-service. Une carte de paiement ou d’abonnement suffit pour l’utiliser.

Il existe également des systèmes de vélo en libre service sans station basés sur l’utilisation des téléphones portables. Cette formule appelée « call a bike », très présente en Allemagne, existe également en France (Chalon-sur-Saône) sous une forme hybride (téléphone portable + stations).

Certains services VLS ont équipé leur flotte de la technologie RFID (Radio Frequency IDentification ou radio-identification) voire, outre atlantique, de GPS embarqués.

Actuellement, une trentaine d’agglomérations françaises de taille moyenne à grande proposent du VLS.

En savoir plus :

http://www.obisproject.com

http://bike-sharing.blogspot.com/

http://www.bcycle.com/