English version

Galerie

  • Priorité Tramway aux feux
  • Priorité bus aux feux - Bus à haut niveau de service TEOR à Rouen (crédits : Smiley.Toerist)

Les stratégies qui ont pour but de mieux utiliser le réseau de transport, d’optimiser les déplacements

De nombreux systèmes ont été développés pour optimiser les déplacements. Cela nécessite un recueil de données conséquent pour connaître en temps réel les conditions de circulation sur les infrastructures routières. Les dispositifs de recueil de données utilisés dans ce but sont parfois situés directement sur l’infrastructure et utilisés uniquement par le gestionnaire, comme les boucles électromagnétiques, mais de plus en plus de systèmes embarqués voient le jour, utilisant des données obtenues grâce aux nouvelles technologies de géolocalisation. La place des systèmes dits « coopératifs » (voir ci-contre) est en pleine expansion pour collecter des données aussi bien sur les trajectoires des véhicules que sur la route, les conditions météo etc.

Divers STI utilisés pour optimiser l’utilisation des infrastructures routières existantes sont :

- Les mesures de gestion dynamique du trafic, comme la régulation dynamique des vitesses (voir la rubrique « Gestion du trafic routier »), qui agissent sur les flux de trafic permettent de fiabiliser les temps de parcours et de réduire les congestions, sources de consommation accrue de carburant et d’ émissions de gaz à effet de serre. En ce sens, les mesures de gestion dynamique du trafic peuvent être considérées comme participant à la protection de l’environnement. Mais ceci est à tempérer à cause du phénomène de « trafic induit » que cela peut engendrer : les gens, voyant que la circulation s’est améliorée depuis la mise en place d’une mesure de gestion dynamique du trafic, peuvent décider de prendre (ou reprendre) leur voiture pour effectuer leurs trajets, quand la congestion les en avait auparavant dissuadés.

- La gestion coordonnée des feux tricolores en ville est une piste pour diminuer les nuisances en diminuant les congestions : attention là encore aux effets de trafic induit.

- La gestion dynamique du stationnement qui évite aux conducteurs de tourner pour trouver une place et de dépenser inutilement du carburant pourrait aussi concourir à la protection de l’environnement. Néanmoins, il est reconnu que les politiques de stationnement influent beaucoup sur le choix modal des voyageurs : réduire drastiquement les places de stationnement est encore le meilleur moyen d’orienter les usagers vers les transports publics.

- Du point de vue du transport de marchandises, de nombreux STI existent pour améliorer l’efficacité de la chaîne logistique. Ils reposent principalement sur les technologies de géolocalisation.

Pages associées

Gestion du trafic routier