English version
 

Galerie


Carrefours intelligents

A Paris intra-muros, plus de 1000 carrefours sont gérés électroniquement pour fluidifier le trafic. Les changements d’état (vert/rouge) sont décidés par de puissants logiciels (Surf 2000 et Sage), gérés depuis le P.C. Lutèce. Ce P.C., situé au centre de Paris, centralise et analyse les informations transmises par 1800 stations de comptage qui scrutent en permanence les conditions de circulation. En termes de résultats, les gains sur les temps de parcours et la consommation de carburant ont été très significatifs, par rapport à la situation antérieure.

En banlieue parisienne, plusieurs centaines de carrefours sont gérés de la même manière. C’est notamment le cas dans les Hauts-de-Seine (système Siter) ou en Seine Saint Denis (système Gerfaut) ou encore dans le Val de Marne (système Parcival).

De nombreuses villes de province, grandes ou moyennes, sont également équipées de systèmes comparables (par exemple Bordeaux, avec le système Gertrude).

Le système des ondes vertes permet aux usagers de ne pas être arrêtés à tous les carrefours ; un nouveau concept, l’onde verte modérante, permet en même temps de modérer la vitesse des flux, en un mot de calmer le trafic.

Par ailleurs, la priorité donnée aux transports en commun permet à ces derniers de ne pas attendre au feu rouge aux différents feux jalonnant leur parcours : des capteurs détectent l’arrivée des autobus ou des tramways et transmettent l’information au PC central qui commande les feux. Il existe aussi des solutions alternatives : localisation par GPS, et priorité donnée localement.

La localisation précise par GPS permet aussi de connaître la position de tous les bus de la flotte et ainsi de décider du niveau de priorité à donner à chaque bus aux différentes intersections équipées de feux. Ces systèmes facilitent ainsi la circulation des autobus en centre-ville ou sur les voies encombrées.

La priorité peut être donnée également à des véhicules d’intervention, qui peuvent bénéficier d’une priorité absolue sur l’ensemble d’un axe, voire de leur itinéraire complet.

A noter aussi que les systèmes d’analyse d’image, décrits par ailleurs, sont également très utiles dans le domaine de la régulation artérielle (« carrefours intelligents ») ; de tels systèmes permettent en effet d’avoir une approche plus globale des carrefours.

Par exemple, il est possible de détecter un véhicule resté coincé au milieu du carrefour, et de modifier les temps de vert pour qu’il puisse dégager le carrefour en toute sécurité.

Il est également possible d’allonger le vert du mouvement de tourne à gauche, par exemple, en fonction de la longueur de al file d’attente. La télématique est également utilisée pour améliorer la sécurité des personnes aveugles et malvoyantes : signaux sonores adaptés, prolongation éventuelle du temps de traversée par les intéressés eux-mêmes, etc.