English version
 

Galerie


Liens externes


Limiteur intelligent de vitesse

Que ce soit en France où à l’étranger, les spécialistes de l’accidentologie s’accordent sur le fait que la vitesse est à la fois un facteur déclenchant des accidents et aggravant de leurs conséquences.

Alors que se généralise aux Etats-Unis le régulateur de vitesse, les premiers limiteurs de vitesse manuels (LVM) proposés par les constructeurs français sont sous forme d’équipements optionnels.

De là à imaginer un système qui fixe automatiquement la vitesse limite à la hauteur de la vitesse réglementaire, il n’y avait qu’un pas qu’il est désormais possible de franchir grâce aux progrès techniques : c’est le limiteur s’adaptant à la vitesse autorisée ou LAVIA. C’est le projet français d’expérimentation et d’évaluation du limiteur de vitesse s’adaptant à la vitesse autorisée qui a été réalisé dans le département des Yvelines. C’est un dispositif d’aide à la conduite qui peut fonctionner selon plusieurs modes.

- Le mode informatif : le conducteur est informé à tout instant par affichage sur le tableau de bord de la vitesse autorisée à l’endroit où il se trouve En cas de franchissement, l’affichage clignote et un voyant s’allume sur le tableau de bord.
- Le mode actif débrayable : le conducteur ne peut dépasser la vitesse réglementaire en vigueur à l’endroit où il se trouve. Pratiquement, cela se traduit par le fait qu’au delà de cette vitesse limite, la pédale d’accélérateur est sans effet car un dispositif électronique limite automatiquement l’injection de carburant. Le conducteur a cependant la possibilité de désactiver le limiteur grâce à un bouton marche/arrêt
- Le mode actif non débrayable : mode proche du précédent, la seule différence c’est que le conducteur ne peut pas désactiver le limiteur Ce dispositif a été testé auprès de 92 conducteurs au cours de différentes phases expérimentales.

Dans son "mode actif débrayable", le dispositif est accepté par 45 % des conducteurs. Le Lavia permet selon eux, d’éviter les excès de vitesse d’inattention et les contraventions ou pertes de points qui vont avec. De plus, dès 30 km/h, le Lavia, offre des gains significatifs en termes de respect des vitesses. Enfin et surtout, il est efficace en matière de sécurité routière... Une étude récente traite de l’impact du système LAVIA sur la consommation de carburant. Elle est disponible à la vente aux éditions du LCPC (devenu IFSTTAR au premier janvier 2011).

Avant que ce système ne soit déployé, plusieurs points doivent être développés et précisés. Il faudrait par exemple :
- Créer une cartographie précise, certifiée et mise à jour, des limitations de vitesse sur le territoire.
- Assurer une cohérence et une pertinence des limitations et de leur signalisation.
- Régler les questions juridiques et financières et s’interroger sur l’interopérabilité du Lavia avec les autres systèmes européens équivalents (Suède, Pays-Bas, Grande-Bretagne).

Pages associées

Sécurité routière


Produits & Services


Entreprises - Industriels


Outils & méthodes