English version

Véhicule du futur (Alsace, Franche-Comté)

La stratégie affichée du pôle est de renforcer la filière automobile en région. Cette stratégie se fonde sur une mobilisation de la recherche publique, un renforcement de la recherche privée, les potentiels importants en matière de formation, le soutien à la dynamique du réseau d’entreprises existant et la mise en place de liens internationaux. Il s’agit de faire du territoire concerné un pôle d’expérimentation sur les systèmes de transports intelligents.

Le Pôle Véhicule du Futur Alsace Franche-Comté est un pôle de compétitivité qui organise les compétences de son territoire et ses missions autour de solutions pour les véhicules et les mobilités du futur. Il soutient l’innovation, le développement des entreprises de son territoire et l’excellence industrielle avec le programme PerfoEst.

Il regroupe plus de 200 membres : entreprises, laboratoires de recherche, partenaires du développement économique qui travaillent en synergie sur des projets collaboratifs liés au positionnement stratégique du Pôle Véhicule du Futur.

Porteur du projet

PerfoEST

Acteurs impliqués

PerfoEST, ASTRID

Entreprises :
PSA, General Motors … soit près de 450 entreprises dont 3 constructeurs et 58 équipementiers dans toutes les grandes fonctions du véhicule.
Unité de recherche et de formation :
6100 personnes travaillent en R&D dans la filière, pour un budget de 450 millions d’euros par an : Université Louis Pasteur (ULP), Université de Haute-Alsace (UHA), Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), Université de Franche-Comté (UFC), 7 écoles d’ingénieur (Insa de Strasbourg, ENSPS, ECPM, ENSCM, ENSITM, Essaim, ENSMM), Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis (ISL), Ineva/CNRT Systèmes pile à combustible, interfaces pour les transports terrestres...

Recherche privée :
1ère région, hors Ile de France, pour la R&D privée consacrée à l’automobile avec 445 millions d’euros : plus de 1.100 brevets déposés ces 10 dernières années, une vingtaine de centres de R&D à vocation internationale, la présence du plus grand centre de développement d’automobile hors Ile de France, un centre d’expérimentation de véhicules, des bureaux d’études...

Secteur/Filière/Thème

Transports/Logistique/ASD

Thématiques principales

* Solutions de mobilité urbaine * Systèmes intelligents de conduite * Véhicules urbains * Technologies durables pour les transports terrestres

Contexte de la création

La filière automobile en Alsace Franche-Comté se situe au deuxième rang français derrière l’Ile-de- France.

Le pôle régional Alsace – Franche-Comté est le 1er pôle industriel de la région. Il est né en 2001de la volonté commune de 65 acteurs du territoire de renforcer les partenariats et de structurer la filière automobile.

Deux associations gèrent la structure de ce pôle : PerfoEST fédère plus de 150 entreprises de la filière automobile (constructeurs, équipementiers et fournisseurs de rang 2 et suivants) de la région Est et Astrid (Agence de Soutien des Technologies, de la Recherche Industrielle et du Développement) qui animent un réseau de 26 équipes de recherche et 10 centres techniques.

Les deux régions Alsace et Franche Comté, qui ont également intégré dans leur projet le respect de l’environnement, ont décidé de communiquer sous la bannière « Véhicule du futur ».

Leur candidature s’articule autour de trois thèmes principaux : le véhicule propre (la communication du pôle est axée sur l’environnement, les énergies nouvelles, la recyclabilité des composants des véhicules), le véhicule intelligent (chapitre recouvrant l’électronique, la sécurité du conducteur, l’interface homme/véhicule et l’interface véhicule/infrastructure …) et le pôle compétitivité de la filière.

De Montbéliard à Strasbourg, en passant par Mulhouse, le Pôle automobile Alsace - Franche-Comté est constitué de près de 450 entreprises, dont deux constructeurs (PSA et GM), représentant environ 100 000 emplois, soit 21 % des effectifs de l’automobile en France.

Il bénéficie d’une visibilité internationale et d’une ouverture naturelle vers l’Europe et les marchés de l’Est (Chine, Iran, Turquie …), celui des Etats-Unis. L’autre spécificité consiste à développer avec deux Länder allemands, le Bade-Wurtemberg et la Bavière, un réseau de compétences d’envergure européenne.

Quelque 900.000 véhicules sortent chaque année du pôle proposé, et près de 100.000 salariés travaillent dans les transports terrestres dans le sud de l’Alsace et le nord de la Franche-Comté au sein de 450 entreprises réalisant 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Ambition et stratégie

La stratégie affichée est de renforcer la filière automobile en région.

Les thématiques techniques choisies, en dehors de la performance organisationnelle (outils de conception, maîtrise de la qualité, ergonomie en production) portent sur les thèmes suivants :

  • véhicule propre dans trois directions - traitements de surface, gestion de l’air moteur, pile à combustible-,
  • véhicule et réseaux intelligents dans deux directions - éléments d’interface homme-véhicule, systèmes de transport intelligents -.