English version

Focus

Depuis octobre 2014, un système innovant de petit véhicules électriques disponibles en autopartage est expérimenté sur l’agglomération grenobloise, ceci pour une durée de trois ans. L’objectif de cette expérimentation avec des véhicules 100 % électriques, à zéro émission, est de compléter l’offre de transports publics en proposant une solution pour les "premiers et derniers kilomètres".


Galerie



Cité Lib by Ha:mo : un système innovant d’autopartage à Grenoble

Ce nouveau système d’autopartage est composé d’une flotte de véhicules électriques compacts permettant d’assurer des trajets de courte distance en ville. Cette expérimentation unique en France est le fruit d’un partenariat entre la ville de Grenoble, la communauté d’agglomération Grenoble-Alpes Métropole, Cité Lib, Toyota, EDF et sa filiale SODETREL. Pour Cité lib, cette offre de véhicules électriques urbains vient compléter l’offre actuelle de services d’autopartage à partir de véhicules thermiques, permettant des trajets sur de plus longues distances.

Les véhicules disponibles

Au total, près de 70 véhicules électriques destinés à un usage urbain ont été développés par Toyota pour ce projet. Parmi la flotte de nouveaux véhicules déployés, 35 Toyota iRoad ont été mis en service. L’iRoad est un véhicule électrique à 3 roues, avec deux roues à l’avant et une roue motrice arrière. Il est composé d’un habitacle fermé compact pouvant accueillir deux occupants en tandem. Il mesure un peu plus de 2 mètre de long et environ 90 cm de large pour un poids de 300 kilogrammes. Il a la particularité de s’incliner dans les virages, à partir d’une certaine vitesse, ce qui lui permet de braquer sur un faible rayon. La batterie lithium-ion se recharge complètement en 3 heures sur les bornes. Côté autonomie, l’iRoad peut rouler 50 km à une vitesse de 30 km/h. L’autonomie proposée est de 50 kilomètres, et le temps de recharge de trois heures sur une simple prise de courant.

Le réseau de stations de recharge

L’offre est mise en place dans Grenoble et son agglomération (Fontaine, Gières, Saint-Martin d’Hères, Seyssinet-Pariset et La Tronche) avec 27 stations, gérées par SODETREL. Au total, 120 bornes de recharge sont réservées aux véhicules COMS et iRoad et 40 supplémentaires sont destinées aux véhicules tiers. Ces stations seront placées dans des lieux stratégiques, à proximité de bureaux, commerces, ainsi que les lieux d’échanges avec les réseaux de transports en commun et pour d’autres au contraire dans des zones peu desservies. Ces stations permettent aux véhicules de se recharger et offrent de 4 à 6 places réservés à l’auto partage et 1 à 2 places tout véhicule électrique. Toyota a mis au point un système informatique centralisé appelé « One Mile Mobility Management System » permettant aux usagers de ne faire qu’un aller. L’une des particularités de ces véhicules étant leur faible emprise au sol, l’implantation des zones de stationnement est moins contraignante et le besoin d’espace pour stationner les véhicules réduit plus compact qu’un parking classique.

La location des véhicules

Connecté au réseau informatique des transports de l’agglomération grenobloise, le nouveau système qui va y être mis en place veut promouvoir la multimodalité 100% électrique, en particulier la connexion entre les transports publics existants (tramway, bus, réseau Transisère, TER) et un nouveau mode de déplacement individuel avec des engins électriques à faible encombrement. La mise en place permettra aux usagers des transports en commun d’effectuer les "premiers" ou "derniers" kilomètres de leur trajet avec ces mini-véhicules et de gagner ainsi en flexibilité et en temps. La réservation des véhicules se fait à travers l’application smartphone Ha:mo, jusqu’à une demi-heure avant le déplacement. Le véhicule s’active à distance également au travers du smartphone. Grâce à la localisation de l’usager, celui-ci détecte les véhicules chargés disponibles les plus proches.

Interopérabilité avec les autres réseaux

Le service de location proposé dans ce projet ne nécessite pas de ramener le véhicule dans la station où il a été emprunté. À l’image des vélos en libre service, l’utilisateur peut faire un trajet libre entre deux stations différentes : il s’agit d’un mode de fonctionnement de type « one way », moins contraignant et donc plus flexible pour les usagers. En particulier, il peut être utilisé dans le cadre d’un déplacement multimodal. En effet, Cité Lib by Ha:mo est interopérable avec les cartes de transports en commun comme la carte Oura !

Pages associées

Modes actifs, transports partagés et alternatifs