English version

L’application covoiturage dynamique sur téléphone portable : une expérimentation dans l’Isère

Afin d’organiser les déplacements en covoiturage, on peut utiliser un site internet dédié pour effectuer les réservations ou se mettre en relation avec les autres utilisateurs du service qu’ils soient conducteurs ou passagers. Mais récemment les TIC ont permis le développement d’applications mobiles qui simplifient le covoiturage.

Ainsi, le Conseil Général de l’Isère expérimentait du 16 septembre au 26 novembre 2010 une solution innovante d’organisation du covoiturage depuis un téléphone mobile : « é-covoiturage® ».

Comment fonctionne l’é-covoiturage® ?

Les passagers et les conducteurs souhaitant se déplacer en covoiturage s’inscrivent sur le site Internet du Conseil général et reçoivent les informations (demandes, disponibilités, points relais…) en temps réel sur leur téléphone mobile grâce à une application téléchargée gratuitement. A la première utilisation, après avoir téléchargé et installé l’application, l’utilisateur saisit son numéro d’abonné fourni sur son compte Web et le mot de passe correspondant à ce même compte Web.

Ensuite, le process est très simple. Depuis son téléphone mobile, un conducteur disponible signale qu’il peut prendre un ou des passagers dans son véhicule sur son trajet. Il indique son point de départ et d’arrivée.

Dès qu’un passager fait une demande de trajet sur son mobile, il est géolocalisé et sa demande est transmise aux conducteurs qui font le même trajet.

Lorsque le conducteur reçoit la sollicitation d’un passager, toutes les informations relatives au trajet lui sont transmises (temps de détour, gain possible en euros, identifiant, point de départ et d’arrivée du passager). Le conducteur peut alors accepter ou refuser la proposition. Si la proposition est acceptée, le conducteur reçoit l’information concernant le point de rendez-vous et l’application « é-covoiturage » peut calculer l’itinéraire pour s’y rendre.

Lorsque le passager est trouvé et qu’il monte dans le véhicule (identifiable grâce au macaron apposé sur le pare brise), il doit s’identifier par son code personnel. Cette identification permet à la fois de s’assurer que le passager est le bon mais aussi de déclencher l’indemnisation pour le trajet. Celle-ci est versée directement par le Conseil Général dans le porte monnaie électronique du compte Web du conducteur créé lors de l’inscription au service.

Lorsque le covoiturage est terminé, le passager et le conducteur peuvent s’évaluer directement depuis leur téléphone mobile.

Pages associées

Modes actifs, transports partagés et alternatifs