English version

Infrastructures de péage

Principe de fonctionnement

Dans le but d’atténuer les congestions à l’entrée des péages, les sociétés d’autoroute ont équipé leurs péages de bornes RFID ou DSRC capables de communiquer avec un appareil RFID/DSRC (badge, télephone) à l’intérieur du véhicule. C’est le principe du télépéage (Electronic Toll Collection). Aussi, des portiques RFID/DSRC peuvent être installés le long des voies. Ainsi il devient possible d’associer un véhicule à un identifiant RFID/DSRC anonymisé et chaque véhicule équipé devient alors une sonde de trafic sur le réseau emprunté. Les transactions de péage étant datées et localisées à l’entrée, le long et à la sortie de l’autoroute, on peut avoir accès à des temps de parcours et, donc, des vitesses moyennes, et aux débits en se basant sur le pourcentage d’utilisateur du télépéage. Le télépéage permet aussi d’avoir une idée plsu précise des plans de gestion du trafic à associer à chaque situation grâce aux classifications possibles par badge (nombre de voyage, type de voyage, heures de voyages...)

Mesures disponibles

Vitesses moyennes, temps de parcours.

Limites de fonctionnement

Taux d’équipement des usagers en badges, téléphones RFID/DSRC, coût d’installation et d’exploitation, continuité de la mesure (arrêts sur l’autoroute, interférences), qualité de lecture à haute vitesse, certains badges étrangers émettant à une puissance plus élevée peuvent endommager les lecteurs Français (notamment les badges Espagnols).

Pages associées

Capteurs